Achetez de la Vitamine C en poudre

À l’abri du Scorbut, mais encore carencé en Vitamine C ?

Acide ascorbique


Une carence grave en vitamine C conduit tout droit à la mort. C’est la maladie du Scorbut. Fin des années trente, des scientifiques déterminent que 10 milligrammes de vitamine C par jour suffisent pour guérir ou prévenir le scorbut [a,b,c].

Dans les décennies qui suivent, la communauté scientifique découvre que la vitamine C possède d’autres propriétés en plus de sa fonction anti-scorbutique. En effet, celle-ci contribue au renforcement du système immunitaire, à la formation du collagène et à une meilleure absorption du fer. Raison pour laquelle la quantité recommandée est revue à la hausse, et peut atteindre jusqu’à 500 mg/jour [1]. En France, l’AJR [2] pour un adulte est de 93 mg/jour [d]. Cet apport, toujours selon l’ANSES [3], doit être augmenté chez les fumeurs et les consommateurs excessifs d’alcool [4]. Bien que les recommandations aient été augmentées, certains scientifiques les jugent très insuffisantes au vu des réels besoins de l’organisme.



Linus Paulng


Parmi eux, le célèbre Professeur Linus Pauling, double prix Nobel (Chimie et Paix), qui a consacré environ 40 années d’études sur le rôle de la vitamine C dans l’organisme, en consommait plusieurs grammes par jour.

Le découvreur de la vitamine C, le scientifique et prix Nobel Albert Szent Gyorgyi, appelle quant à lui les autorités médicales à revoir nettement à la hausse les apports journaliers recommandés de vitamine C [4]. Aujourd’hui, des sociétés de médecins préconisent une consommation quotidienne de vitamine C à hauteur de plusieurs grammes. Parmi les plus actives, la Société Algérienne de Nutrition et de Médecine Orthomoléculaire dirigée par le Dr. Ilyes Baghli.


Albert Szent Gyorgyi
Bien que les pays développés disposent d’une alimentation riche en fruits et légumes, le docteur Pierre Corson démontre dans son ouvrage "La vitamine C, notre ange-gardien" qu’il n’est pas si évident de consommer la quantité de vitamine C recommandée (93 mg/jour pour un adulte en France).

En effet, les recherches ont montré que la vitamine C contenue dans les fruits et légumes n’est pas stable et peut diminuer, voire même disparaitre. En cause, les conditions de conservation, les hausses ou les baisses de température, l’exposition à la lumière [e]… A température ambiante, le chou perd 1.5% de sa vitamine C par heure si bien qu’en 3 jours, le chou perd la totalité de sa vitamine C. Les pommes, quant à elles, perdent 70% de leur vitamine C en 3 mois [e].


Pour garantir un apport quotidien et suffisant de vitamine C, la supplémentation se révèle être le meilleur moyen d’y arriver. A condition de choisir une vitamine C de qualité, c'est-à-dire une vitamine C assimilable par l’organisme [f]. Et c'est en tant que consommateurs de vitamine C avant tout, que nous avons fait le choix de mettre sur le marché la meilleure qualité de vitamine C en poudre : origine végétale, qualité pharmaceutique (pure), parfaitement soluble, elle est la mieux assimilée par l’organisme.


L'équipe du site "Ma Vitamine C".


Références:

a. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17644699?dopt=Abstract 
b. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8623000?dopt=Abstract 
c. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10217058?dopt=Abstract 
d. https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-c-ou-acide-ascorbique 
e. Rueff, Dominique. 2000. Vitamine C pour tous et pour la vie: «Vitamine C= acide ascorbique, Passage obligé par quelques définitions. Fiche signalétique». Barcelone: CPI, p.11.
f.  Rueff, Dominique. 2000. Vitamine C pour tous et pour la vie: «Alimentation ou Supplémentation?». Barcelone: CPI, p.27.



[1] L’Institut Linus Pauling recommande entre 200 et 500 mg/jour

[2] Apport Journalier Recommandé

[3] Agence Nationale de Sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

[4] Il lance cet appel dans sa préface de l’ouvrage «The Healing factor: Vitamin C against disease» du biochimiste américain Irwin Stone

Rédigé le  7 avril 2016 15:29  -  Lien permanent

Commentaires

Quel plaisir !

je croyais prêcher dans le désert... je souffre d'herpès labial, d'aphtes... et Linus Pauling est presque un héros pour moi ! La vitamine C seule fait baisser la fièvre et fait disparaître les courbatures grippales (expérience personnelle). Donc merci beaucoup pour tout ce que vous faites.
Publié par : François D. - 29 mai 2016 21:06

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site